Datagueule : manipulations et alarmisme.

Le chancre de la pensée humaine

« Si vous n’êtes pas malade, c’est que vous ne le savez pas encore. »

Voilà comment commence l’épisode. Le ton est donné.

Dans cet article, je ne souhaite pas reprendre point par point les chiffres avancés. La plupart sont corrects, là n’est pas la question. Ce qui pose un véritable problème, c’est d’une part la façon dont ils sont présentés, et d’autre part l’interprétation qui en est faite.

View original post 3 568 mots de plus